Accueil / Services / Une nouvelle procédure a été déployée pour le divorce à l’amiable

Une nouvelle procédure a été déployée pour le divorce à l’amiable

Depuis le début de l’année, les couples qui souhaitent divorcer ont plusieurs solutions à leur disposition, mais l’une d’entre elles reste la plus intéressante. Plusieurs points doivent tout de même être pris en compte.

Le divorce à l’amiable ne nécessite plus le passage devant un juge spécialisé

Les avocats peuvent vous assister pour un divorce à l’amiable, mais l’intérêt s’articule surtout autour de la réduction des délais, car désormais vous n’êtes plus contraint de vous retrouver devant un juge. Le notaire pourra prendre en compte cette séparation afin d’enclencher toutes les démarches nécessaires. Cela est aussi intéressant pour les tribunaux puisque cette méthode permet de les désengorger. Certains hommes de loi ne sont pas en adéquation avec cette mesure, si un tel magistrat ne prend pas la décision de valider ce divorce, c’est comme si la société fonctionnait finalement sans aucune loi. Le ministère de la Justice a toutefois partagé des chiffres pour appuyer cette modification.

Le divorce à l’amiable sera peut-être plus coûteux à cause des honoraires des avocats

En effet, 55 % des séparations s’effectuent à travers le consentement mutuel. Il y a donc une différence importante désormais puisque les partenaires sont invités à rédiger une convention qui pourra être modifiée jusqu’au dernier moment. Un délai de rétractation est déployé dès le premier rendez-vous devant le notaire. Il est également primordial d’être épaulé par un avocat qui aura la lourde tâche de faire valoir vos droits. Il sera aussi judicieux lors de la rédaction de la convention, tous les éléments doivent être mis en avant. Dans le cas contraire, vous pourriez être confronté à une situation complexe à gérer. En ce qui concerne le tarif, il sera normalement plus élevé que celui identifié au préalable, car vous devrez régler les honoraires de votre avocat.

Le divorce ne sera pas validé dans un délai inférieur à 15 jours

Ils ne sont pas fixes puisque chacun a la capacité de les définir comme il le souhaite. Cela pourrait donc rapidement devenir une source de dépenses importante, cette démarche n’est pas économique. Il est nécessaire d’assimiler ce point avant d’enclencher une procédure à l’amiable, mais les ménages peuvent opter pour l’aide juridictionnelle. Cette dernière est calculée en fonction des ressources du foyer. Sachez également qu’il faut compter plusieurs semaines avant que la prise en compte de la séparation soit effective. Contrairement aux idées reçues, le délai est supérieur à 15 jours.

Voir aussi

Les cartouches d’encre non officielles ne sont pas toujours compatibles

L’achat des cartouches d’encre peut rapidement devenir un casse-tête puisque plusieurs informations doivent être prises …