Accueil / Finance / Une nette amélioration lors de la demande d’un crédit

Une nette amélioration lors de la demande d’un crédit

Les Français ont retrouvé le moral, ils peuvent donc concrétiser leurs souhaits avec une aisance à couper le souffle en réalisant une demande de crédit. Cette dernière est d’ailleurs facilitée selon une nouvelle étude effectuée par la Banque centrale européenne.

Une demande de crédit largement optimisée grâce à l’essor du Web

Auparavant, il fallait pratiquement réaliser un parcours du combattant pour espérer obtenir l’accord d’un organisme ou d’une banque. Les dossiers étaient épluchés alors que les consommateurs devaient se plier à des exigences très pointilleuses qui pouvaient largement entacher leurs rêves. Toutefois, 2016 a été une année très importante, car une nette amélioration a été au rendez-vous. Désormais, il semble être beaucoup plus simple de demander un crédit notamment grâce à l’essor du Web. Les plateformes en ligne vous offrent une atmosphère digne de ce nom puisqu’il est tout à fait possible d’obtenir une réponse en moins de 5 minutes.

Pour bénéficier d’un prêt, les conditions d’obtention se sont quelque peu assouplies en 2016

Il y a quelques années, il fallait obligatoirement prendre un rendez-vous avec un conseiller et fournir une montagne de documents. Avec les formulaires dévoilés sur la toile, le concept est beaucoup plus simple, cela semble donc avoir conquis les Français ainsi que les habitants de la zone Euro. La BCE (Banque centrale européenne) a effectué une enquête notamment pour savoir si les conditions d’octroi des crédits s’étaient améliorées. Les résultats montrent que l’ambiance est un peu plus réjouissante même si bien sûr il y a des exceptions. Certains organismes partagent des exigences parfois drastiques pour que le dossier soit validé. Cela complique la recherche des consommateurs, mais il est toujours possible d’étudier le marché afin de trouver un établissement moins récalcitrant.

Une petite exception est enregistrée du côté des entreprises d’Octobre à Décembre

La BCE insiste sur le fait que les conditions se sont nettement améliorées dans toutes les catégories de prêts. Ce sondage qui s’est focalisé sur 130 banques en Europe montre que les taux d’emprunt ne sont finalement pas étrangers à cette tendance réjouissante. D’ailleurs, 2016 a largement été l’année en faveur des crédits immobiliers puisque la situation était beaucoup plus intéressante notamment sur Internet. Les professionnels annoncent une hausse lissée sur l’ensemble de 2017, mais le contexte devrait rester favorable. La BCE a enfin noté lors de son investigation qu’un petit resserrement au niveau des conditions avait été listé pour les entreprises au cours du dernier trimestre. 

Voir aussi

La loi Pinel et ses différents critères de défiscalisation

Le gouvernement français cherche à développer le financement des particuliers dans le secteur immobilier et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.