Accueil / Uncategorized / Trois règles de base pour une chasse sous-marine réussie

Trois règles de base pour une chasse sous-marine réussie

Pêche sous-marine, pêche en plongée ou encore chasse sous-marine autant de terminologies pour désigner une pratique aussi vieille que le monde. Dans tous les cas, il s’agit tout simplement d’une forme de pêche réalisée en plongée. Activité de loisir ou sportive, elle procure des sensations extraordinaires. Mais pour que cela ne vire pas au cauchemar et pour que cela reste une passion, mieux vaut obéir et respecter les règles de base.

Découvrir un nouveau monde

Toute personne sachant nager et étant à l’aise dans l’eau peut commencer la pêche sous-marine. Le premier niveau est accessible dès l’âge de 14 ans encadré par un moniteur. Dans tous les cas, quel que soit l’âge, une visite médicale est fortement recommandée pour vérifier qu’aucune difficulté n’est contre-indiquée avec la pratique de l’apnée. Parallèlement, même s’il s’agit d’un sport individuel, le pratiquer à deux ou plus est de bonne augure. En s’alliant à de fins limiers à l’image des membres d’un club ou d’une fédération, la pratique n’en sera que plus agréable. Grâce à eux, vous pourrez connaître les techniques de chasse, les lieux de pratiques, les règles pour certes chasser mais aussi découvrir des sites et des endroits magnifiques en explorant et en respectant les fonds marins. Et pour que le sport devienne passion, consulter un site internet ressource est également primordial

Avoir une bonne hygiène de vie

Comme toute discipline, une bonne hygiène alimentaire notamment avant et après l’effort est essentielle. En parallèle, il est également indispensable de s’entraîner régulièrement pour acquérir les qualités physiques nécessaires pour attraper petit à petit de plus grandes prises mai aussi et surtout améliorer sa technique et son apnée.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron – proverbe empirique

Opter pour du matériel chasse sous marine adéquat

La pêche sous-marine ne s’improvise pas et comme toute activité, du matériel spécifique s’avère utile voire même indispensable. Selon le niveau, le type et les conditions de pêche, l’équipement est plus ou moins complet. L’équipement de base est composé d’un masque, d’un tuba, de palmes, d’une combinaison isotherme, des gants, des chaussons, d’un lest. Ce dernier peut être complété par une bouée avec un pavillon de plongée, d’un profondimètre électronique voire d’un kayak de mer ou d’une planche de chasse. Dans tous les cas, l’armement et les outils de prélèvement doivent être adaptés aux proies mais aussi être autorisés par la réglementation en vigueur.

Voir aussi

Voyagez tout en vous cultivant

Au-delà du carnaval de Rio et de son monde footballistique, le Brésil est connu bien …