Accueil / Services / La sécurité physique en entreprise

La sécurité physique en entreprise

A l’instar de la sécurité informatique, la sécurité physique en entreprise constitue une vaste thématique et ne doit surtout pas être négligée. Des locaux professionnels sont vulnérables à de multiples types de sinistres : intrusions, cambriolages, dégradations, incendies, inondations… Si vous stockez du matériel ou des informations de valeur, il est hautement recommandé de parer à toute éventualité, car un sinistre peut se révéler fatal pour les structures ne disposant pas de plusieurs mois d’avance de trésorerie. Il faut en effet savoir par exemple que 70% des entreprises victimes d’un incendie ferment dans les mois suivants. Un chef d’entreprise responsable a donc intérêt à tout mettre en œuvre afin de protéger la structure, ses locaux, et ses salariés.

Protection contre les intrusions et les cambriolages

Le système d’alarme

Le système d’alarme intrusion fait partie des fondations de votre système de sécurité. Il peut être filaire ou sans fil.

Un système d’alarme se compose des éléments suivants :

  • Une centrale : la centrale d’alarme traite les informations émises par les autres composants et commande la sirène.
  • Des détecteurs : plusieurs types de détecteurs existent et peuvent être combinés : détecteur d’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre, détecteur de mouvement, détecteur de mouvement image, et détecteur de fumée. Le détecteur de mouvement fonctionne sur le principe de la détection infrarouge. Le détecteur de mouvement image fonctionne également sur ce principe, et il prend automatiquement des photos lors de la détection d’une anomalie.
  • Une sirène
  • Un clavier : il permet de paramétrer et d’administrer votre système d’alarme.
  • Un transmetteur GSM : en cas d’alerte, il compose automatiquement les numéros de téléphone que vous aurez choisis.
  • Un bouton d’alerte silencieux (optionnel) : en cas d’agression ou de braquage, vous pouvez actionner ce bouton pour alerte le centre de surveillance de façon silencieuse.

La télésurveillance

La télésurveillance est un service auquel vous pouvez souscrire auprès d’une entreprise de sécurité. Elle consiste à relier la centrale de votre système d’alarme à un centre de surveillance. Cette liaison permanente permet aux opérateurs d’être alertés en cas de détection d’une anomalie (ouverture de porte, mouvement, etc.). Le centre de surveillance peut également recevoir automatiquement les photos prises par les détecteurs de mouvement image. En cas d’alerte, les opérateurs évaluent la situation, envoient des rondiers effectuer la levée de doute sur site, et appellent la police si l’intrusion est avérée.

La vidéosurveillance

La vidéosurveillance consiste à filmer les locaux de votre entreprise, de façon continue. Elle est soumise à une réglementation (vos salariés doivent en être avertis et il est strictement interdit de filmer certains lieux : sanitaires, salle de pause, voie publique, postes de travail…) L’enregistrement des images peut être permanent ou bien se déclencher uniquement en cas de détection de mouvement.

Les agents de sécurité

Pour une sécurité renforcée, vous pouvez solliciter les services d’agent de sécurité auprès d’une société de gardiennage. Un agent de sécurité est un professionnel formé et muni d’une carte en cours de validité délivrée par le CNAPS (le Conseil National des Activités Privées de Sécurité). Il est beaucoup plus simple d’externaliser cette prestation afin d’être conseillé, de respecter les règlementations, et de maîtriser votre budget.

Il existe plusieurs types d’agent de sécurité :

  • Agent de Prévention et de Sécurité (APS) : c’est un agent polyvalent, capable de d’accomplir diverses missions : contrôler les accès à votre entreprise, prévenir les intrusions, protéger des biens, effectuer des rondes préventives, etc.
  • Agent événementiel : cet agent sécurise les événements rassemblant de nombreux visiteurs que votre entreprise organise (conférence, inauguration, soirée, etc.)
  • Agent cynophile : il s’agit d’un maître-chien travaillant avec son animal spécialement dressé.
  • Agent incendie (SSIAP) : il contrôle le matériel incendie et intervient en cas de sinistre.
  • Inspecteur de magasin : il surveille votre commerce et détecte les comportements suspects.

La présence d’un ou plusieurs agents de sécurité demeure la façon la plus dissuasive d’empêcher les malfaiteurs de passer à l’acte.

Prévention des risques incendies

Si vous faites appel à un agent de sécurité, vous pouvez demander à votre prestataire que l’agent détienne un diplôme SSIAP 1 (Service de Sécurité Incendie et Assistance aux Personnes). Beaucoup d’agents de sécurité possèdent en effet à la fois un diplôme SSIAP 1 et un CQP APS (Certificat de Qualification Professionnelle d’Agent de Prévention et de Sécurité). Ainsi cet agent saura vérifier le fonctionnement du matériel incendie, prévenir les risques, et réagir en cas d’incendie.

Même si cela n’est pas obligatoire pour les entreprises de moins de 50 salariés, vous pouvez former vos salariés à la manipulation des extincteurs et aux manœuvres de base.

Si l’employeur est seul (sans salarié), il n’a aucune obligation, même il est tout de même préférable pour lui d’être équipé pour faire face à un incendie. S’il a des salariés, les obligations en matière d’extincteurs sont les suivantes :

  • Au moins un extincteur par étage
  • Au moins un extincteur d’au moins 6 litres pour 200 m² de surface

Si l’établissement reçoit du public, il entre alors dans la catégorie des ERP (établissements recevant du public), pour lesquels les normes sont plus strictes. Un petit commerce constitue un ERP.

Pour plus d’information sur la sécurité incendie et de façon plus générale sur la sécurité physique en entreprise, vous pouvez consulter le blog entreprise-securite.net

Voir aussi

Marché des sites de rencontres en France en 2018 : Quels sont les chiffres ?

Au fil des vingt dernières années, depuis le lancement de ce type de service en …