Accueil / Internet / La recherche vocale va-t-elle compliquer le travail des référenceurs ?

La recherche vocale va-t-elle compliquer le travail des référenceurs ?

La recherche vocale sur Google est sur le point de changer complètement les habitudes. D’abord, il y a celles des consommateurs, qui lancent de plus en plus leurs requêtes à leur Smartphone ou à leur enceinte intelligente. Ensuite, il y a celles des référenceurs ainsi que d’autres acteurs potentiels du marketing digital, obligés d’accepter cette évolution dont les impacts sur le SEO sont déjà visibles.

Une solution qui inquiète les professionnels du référencement

De plus en plus d’utilisateurs de Google formulent leurs requêtes via la recherche vocale. Ce phénomène présente une source d’inquiétude pour un professionnel du référencement naturel. En effet, le géant du web s’appuie sur la courbe d’adoption rapide des vocalises numériques afin de préconiser aux agences digitales de prendre la recherche vocale au sérieux. Entre-temps, cette solution de recherche proposée par Google continue de gagner en popularité.

Du côté du référencement naturel, ce constat présente un problème de taille parce qu’un internaute ne formule plus sa requête de la même manière à l’oral qu’à l’écrit. Ainsi, en supprimant le clavier, il modifie aussi sa manière d’interroger les moteurs de recherche. Autrement dit, le Voice Search peut impacter les pages optimisées pour le Search traditionnel. De ce fait, les sites web ne peuvent donc pas être aussi bien placés qu’auparavant. Visiblement, la recherche vocale Google peut impacter le SEO. Ainsi, les experts du référencement doivent trouver des solutions adaptées afin d’améliorer la visibilité de leurs pages.

Des chiffres pour avoir une idée de la pertinence de la recherche vocale

Aux États-Unis, la majorité des requêtes effectuées depuis l’application Android s’effectue oralement, ce qui privilégie davantage l’utilisation de la recherche vocale de Google. Pour avoir une idée de cette fréquentation, ci-après se trouvent quelques chiffres dévoilant la popularité grandissante de la recherche vocale dans le monde. Pendant le seul moins de janvier 2018, par exemple, Google a recensé plus d’un million de requêtes vocales. Près de 50 % des recherches vocales quotidiennes concernent des entreprises et des marques locales. En un intervalle de douze mois, 58 % des consommateurs ont utilisé une interface vocale pour rechercher des informations au sujet d’un commerce local.

Dans la vie courante, plus de 70 % de détenteurs d’enceintes connectées intègrent leur appareil à leur routine quotidienne. Près de 400 millions d’appareils embarquent Google Assistant. À partir de 2020, 30 % des recherches digitales seront faites sans utiliser un écran. Tout cela démontre clairement que la recherche vocale de Google continue d’évoluer afin d’inciter les internautes à changer leurs habitudes dans la recherche d’informations. En bref, le déploiement de Google assistant, activé par simple commande vocale, représente un pas de plus dans l’adoption de cette technologie. Un changement de format des requêtes de recherche sera ainsi proposé, et par conséquent à des impacts sur le SEO.

Un phénomène avec une tendance à évoluer rapidement

La plupart des Smartphones permettent actuellement d’effectuer des recherches vocales. Ceci est rendu possible grâce à la multiplication des assistants personnels permettant d’optimiser la généralisation de cet usage. De ce fait, parler à son téléphone est presque devenu banal. À ce propos, les recherches Google ne font pas exception. À noter que les requêtes vocales représentent davantage 20 % des recherches.

À l’heure actuelle, plus de 80 % des mobinautes estiment que l’utilisation de la voix peut faciliter la recherche. 45 % des personnes enquêtées perçoivent la voix comme l’outil de recherche du futur. Cela étant dit, la commande vocale a donc de belles perspectives devant elle dans les jours à venir. Ce qui n’est pas du tout favorable pour les consultants en SEO.

Les impacts de la recherche vocale sur les travails des référenceurs

À part le fait de commander des objets au sein d’une maison connectée, ou avoir une discussion ludique avec un assistant personnel, l’utilisation de la vocale a pour but de faciliter les recherches sur internet. Par conséquent, les recherches textuelles et vocales ne vont de pair, et probablement, cela va entraîner un impact sur les travails des référenceurs en SEO.

En plus de cela, on peut constater que la recherche vocale est régulièrement citée comme priorité des stratégies SEO. Ainsi, la première conséquence concerne notamment les modalités des requêtes. Les recherches vocales s’orientent davantage vers la conversation et l’interaction. Ensuite, il y a la recherche localisée. Outre leur longueur, la recherche vocale a la particularité d’être bien plus locale par rapport à la recherche textuelle.

Voir aussi

Comment débloquer tous les catalogues Netflix à l’étranger ?

Depuis 2014, la France connaît le succès du service Netflix. Cette entreprise américaine a eu …