Accueil / Business / Création d’une société offshore : comment ça marche?

Création d’une société offshore : comment ça marche?

Le monde du offshore cristallise de nombreux doutes et autres velléités. Constituer son entreprise à l’étranger est souvent mal perçu, car ce processus est très mal connu. D’une part, il s’agit d’une stratégie 100% légale, et, d’autre part, des experts sont là pour simplifier les démarches.

Création de société offshore et ouverture de compte bancaire

Afin de créer une entité à l’étranger, il est vivement recommandé d’opter pour l’aide d’une agence spécialisée. Cette option permet de gagner beaucoup de temps et beaucoup d’énergie. Un entretien préalable est nécessaire pour délimiter les grandes lignes de votre projet. 

Par la suite, ces experts s’occupent de tout auprès des autorités compétentes locales. Il vous suffira alors de signer les papiers officiels préparés en amont.

Dans la plupart des cas, et afin de pouvoir utiliser cette nouvelle entreprise, un compte bancaire offshore va être créé. Celui-ci est un élément-clé pour pouvoir recevoir des paiements et honorer ses factures. Les modalités divergent selon les pays, mais il est parfois possible d’ouvrir un compte bancaire sans se déplacer.

Société offshore : Quel pays choisir?

Où créer une société offshore? L’offre disponible en matière de création d’entreprise offshore est large. Alors que certains entrepreneurs vont préférer des destinations proches de la France (Belgique, Danemark, Pologne, etc…), d’autres vont porter pour des pays plus exotiques. 

Cela est notamment le cas en Asie (Hong-Kong, Singapour) et au Moyen-Orient (Dubai, RAK). Il faut préciser que chaque pays dispose de certains avantages spécifiques (taux d’imposition faible ou inexistant, charges patronales minimes, situation idéale pour l’import-export, etc…).

Concernant le coût d’une telle démarche, il faut compter les frais d’établissement (entre 2000 et 4000 euros), les frais liés à la 2ème année (entre 1000 et 2000 euros), la création du compte bancaire (600 euros en moyenne), voire le coût d’un nominee (homme de paille afin que votre nom n’apparaisse nulle part – entre 700 et 4000 euros selon les pays).

Dans tous les cas, il faut préciser que le temps nécessaire varie entre 3 jours et 1 mois, et, que tout est légal (à la seule condition de préciser les revenus liés au fisc lors de chaque déclaration annuelle). Une société offshore est un plus pour rester compétitif dans un environnement mondialisé.

Voir aussi

Quels sont les secrets pour un site internet qui se démarque ? 

Que l’on soit une entreprise ou bien un particulier indépendant et que l’on détient un …