Assurance : le prix à prévoir pour une personne résiliée

Dans certains cas de figure, le contrat d’un conducteur peut être supprimé. Cela entraîne des inconvénients très importants, mais le coût ne sera généralement pas le même. Il est donc impératif de se focaliser sur les tarifs appliqués pour les assureurs résiliés.

La résiliation de votre contrat entraîne automatiquement une inscription au fichier Agira

Diverses situations expliquent la résiliation d’un contrat, le conducteur se retrouve ainsi dans cette situation s’il n’a pas payé plusieurs cotisations ou si les infractions ont été beaucoup trop nombreuses au même titre que les accidents. Rapidement, l’organisme partage cette volonté de mettre un terme au contrat, ce qui entraîne immédiatement une inscription au fichier Agira. Dès cet instant, tous les organismes connaîtront vos antécédents, ce qui complique votre recherche, car les compagnies sont souvent récalcitrantes face à ces dossiers. Il est toutefois possible d’obtenir une assurance auto pas cher pour résilié, il suffit pour cela de se rapprocher d’une plateforme dédiée à ce cas de figure.

Une compagnie d’assurance pourra appliquer une surprime pour le calcul du prix

D’autres seront peut-être moins intéressantes puisqu’elles n’hésitent pas à augmenter les tarifs, ce qui est nuisible pour vos finances. Une surprime est donc au rendez-vous notamment si la personne a été alcoolisée lors d’un accident. Elle s’envole jusqu’à 150 %, ce qui semble être tout à fait justifié au vu des conséquences désastreuses d’une telle conduite. D’autres contextes sont aussi prévus avec notamment les infractions liées au Code de la Route. La surprime s’articule autour de 50 % généralement, mais elle peut grimper jusqu’à 100 % surtout si le conducteur a fait l’objet d’une suspension de son permis de conduire pendant plus de six mois. Si celui-ci a été annulé, elle sera alors de 200 %.

Le profil de la voiture sera également intégré au calcul de votre nouvelle prime d’assurance

Dans tous les cas, les organismes appliquent en moyenne 50 % si plus de trois accidents ont été identifiés au cours de l’année passée. Votre statut est donc pris en compte pour le calcul de la nouvelle prime d’assurance qui est également obtenue grâce à plusieurs informations. Elles sont en lien avec le profil de votre véhicule : valeur, puissance… Comme c’est le cas pour un contrat classique, la compagnie souhaitera connaître le mode de stationnement ainsi que l’usage de votre véhicule, car la couverture ne sera pas la même si vous réalisez des trajets professionnels.